Tétées : à quel rythme ?

Parmi les questions qui reviennent les plus souvent sur les forums consacrés à l'allaitement, il y a "bébé tête-t-il trop ?" ou sa version opposée, plus rare : "bébé ne tête pas assez". Un bébé peut-il trop ou pas assez téter ? Comment savoir ? Voilà toutes les informations à connaître sur la fréquence des tétées.

Les premières semaines

Dès les premières heures, bébé va très souvent téter. En général, 8 à 12 fois par 24 heures, le rythme étant le même nuit et jour au début. Parfois, bébé va même dépasser les 12 tétées par 24 heures. Durant cette période, l’allaitement est dit à la demande : il faut mettre bébé au sein dès qu’il réclame. Pour réclamer, bébé pleure, ou fait un peu avant de pleurer des signes de succion et suce ses poings. Impossible de passer à côté d’un désir de manger de bébé : il sait le faire savoir. Il n’y a pas lieu de chercher à espacer les tétées durant cette période.

Les premiers mois

Au fil des mois, un rythme de tétée peut commencer à se mettre en place. Parfois spontanément, le plus souvent grâce à l’intervention des parents. Les temps d’éveil calme de bébé s’allongent, il sera capable de patienter plus entre les tétées. Selon l’organisation familiale, les contraintes personnelles et professionnelles, certains parents peuvent souhaiter encourager bébé à espacer un peu les tétées. D’autres au contraire privilégient l’allaitement à la demande le plus longtemps possible.

Les deux options sont possibles à partir du moment où bébé prend assez de poids. Les bébés allaités, au moins jusqu’à une diversification bien mise en place, mangent en général plus souvent que les bébés nourris au biberon. Il est fréquent que les bébés gardent au moins 6 tétées par 24 heures jusqu’à leur 6 mois, voire plus. Certains bébés peuvent téter seulement 4 fois par 24 heures et bien se porter.

Quelle durée ?

La durée des tétées est très variable. Certains bébés dès les premiers jours n’ont besoin que de 5 minutes pour prendre toute la quantité de lait qui est nécessaire. D’autres mettront jusqu’à 30 voire 40 minutes par sein. Pour ces derniers, au fil des semaines, la durée des tétées va diminuer. En moyenne, une fois l’allaitement installé, les tétés durent une quinzaine de minutes par sein.

Il faut distinguer les temps de tétée active, où bébé s’alimente, des temps de tétée plus passifs, où bébé “tétouille” pour le plaisir. C’est cela qui peut donner l’impression que bébé tète des heures, alors qu’en fait, la phase alimentaire a duré un temps tout à fait habituel.

Et la nuit ?

Le premier mois, bébé ne fait souvent pas la différence entre le jour et la nuit. Il pourra donc demander même la nuit à téter toutes les heures, toutes les deux heures, ou toutes les trois ou quatre heures pour les plus chanceux.

Au fil des semaines, bébé bien exposé le jour à la lumière naturelle acquiert la différenciation jour/nuit. Il devrait commencer à espacer ses repas de nuit. Quand un bébé fait plus de 5 ou 6 kilos, et est âgé de plus de 8 semaines, il a les réserves théoriques suffisantes pour dormir 6 heures d’affilée. Certains cependant se réveillent encore plus souvent, soit par réelle faim, soit par envie de câlin, ou encore par habitude.

C’est au parent de voir si cela leur pose problème ou non. Certains pourront vouloir faire en sorte que bébé espace plus ses tétées la nuit, et mettre en place des choses pour l’y encourager.

Bébé peut-il téter trop souvent ?

Un bébé allaité ne peut pas trop manger. S’il prend trop de lait, tout au plus régurgitera-t-il plus souvent, et sera plus souvent mouillé. Il n’y a pas de risque en revanche qu’il prenne trop de poids, ou qu’il soit prédisposé à l’obésité.

Parfois cependant, des mères peuvent être gênées par des tétées trop fréquentes. Soit parce qu’elles ont des douleurs, soit parce qu’elles ont l’impression d’avoir le temps pour rien. Il pourra donc être nécessaire dans ce cas d’aider bébé à espacer les tétées.

Et pas assez souvent ?

Bien que cela soit peu fréquent, bébé peut ne pas assez téter. On s’en rendra compte : sa prise de poids sera insuffisante, ou il sera apathique. On ne peut pas passer à côté d’un bébé qui ne tête pas assez. En cas de doute, tournez-vous vers un professionnel de santé. Il saura vous guider pour faire en sorte que votre bébé s’alimente mieux le plus rapidement possible.

Articles associés