Rougeurs dans le cou : l’intertrigo

Votre petit bout a des rougeurs dans les plis de son cou ou dans d'autres plis cutanés sur une autre partie du corps ? C'est probablement de l'intertrigo. Voilà tout ce qu'il y a à connaître sur cette petite affection bénigne.

Qu’est-ce que l’intertrigo ?

L’intertrigo est une petite affection bénigne de la peau. La peau, à cause d’un frottement contre elle-même, est irritée. Cela a donc lieu surtout là où il y a des plis de peau : cou, aisselles, arrière des genoux, dans l’aine, entre les orteils, sous les fesses, etc. C’est pour ça qu’on l’appelle aussi l’atteinte des plis ou la dermatose des plis.

C’est une maladie bénigne qui disparaît naturellement.

Quand survient-elle et combien de temps dure-t-elle ?

Elle survient surtout au cours des premiers mois de bébé. Elle peut apparaître dès la naissance. L’intertrigo dure quelques jours, une semaine tout au plus. Il peut par contre revenir très souvent.

Comment savoir si mon bébé en est atteint ?

Le diagnostic est très simple. Votre enfant a de l’intertrigo si :

  • Il a des rougeurs au niveau de plis cutanés
  • Ces rougeurs n’ont pas l’air de le démanger et ne saignent pas
  • Vous avez constaté que cet endroit est souvent humide, à cause de sa salive, de régurgitation, d’urine ou encore de transpiration.

Dois-je aller chez le médecin ?

L’intertrigo est une atteinte bénigne. Si les rougeurs ne saignent pas et que votre enfant a un comportement habituel, il n’y a pas lieu de l’emmener chez le médecin. Souvent l’intertigo passe même totalement inaperçu. Bien sûr, si vous avez le moindre doute, consultez tout de même un professionnel de santé.

Que dois-je faire pour le faire partir ?

Il n’y a aucun traitement médicamenteux ou crème à appliquer sur l’intertrigo. Il part tout seul. Certains petits gestes peuvent accélérer sa disparition et éviter son aggravation.

  • Essuyer régulièrement bébé au niveau de ses plis cutanés rougis.
  • Utiliser une serviette et tapoter très délicatement la peau, sans frotter.
  • Mettre un bavoir à bébé de telle manière à ce que ses régurgitations et sa salive soient le moins possible au contact de sa peau.
  • Laisser à l’air libre un peu ses fesses ou ses autres parties du corps atteintes.

Comment éviter qu’il revienne ?

La chaleur, l’humidité est le manque d’aération entraînent souvent l’apparition d’intertrigo, particulièrement chez les bébés qui se portent bien et qui ont des beaux plis cutanés. Ces situations arrivent très souvent durant les premières semaines d’un nouveau né : sorties de bains, salivation, transpiration et régurgitations sont des situations qui favorisent le risque d’intertrigo.
Pour prévenir son apparition, appliquez les conseils également utiles pour le faire partir, ci-dessus.

Puis-je le confondre avec une autre affection ?

Parfois, l’enfant est également atteint d’une affection de la peau par des levures (champignons). Ces levures peuvent aussi partir toutes seules et sont bénigne.
Si les rougeurs durent trop longtemps (plus d’une semaine), et si elles sont associées à une gêne pour votre enfant, consultez un professionnel de santé. Il pourra réaliser un diagnostic précis en vous posant quelques questions. Si les rougeurs durent vraiment trop longtemps, il prescrira éventuellement un traitement antifongique contre les levures ou des corticostéroïdes en cas de démangeaisons récalcitrantes.

Jusqu’à quel âge mon bébé peut en avoir ?

Même les adultes peuvent être atteints ! Cela est particulièrement vrai chez les personnes en surpoids. Votre enfant peut donc en être atteint quelque soit son âge, surtout s’il se porte bien.

Articles associés