Pouce ou tétine : avantages et inconvénients

Les avis sont partagés concernant le pouce et la tétine. Cependant, le réflexe de succion du nourrisson existe bien. Il est donc tout à fait normal que Bébé ait envie de sucer son pouce ou une tétine. Mais quels comportements devez-vous adopter ? Quels sont les inconvénients et les avantages du pouce et de la tétine ?

Le réflexe de succion

Il s’agit du premier réflexe qui se met en place dès le ventre de la maman. En effet, pendant la grossesse, Bébé suce déjà son pouce. Dès la naissance, ce réflexe de succion est visible. Vous pourrez le constater en mettant par exemple un doigt dans la bouche de votre enfant : son réflexe sera de le sucer. Ce réflexe de succion est naturel et normal chez tous les jeunes enfants et disparaît au fil des mois. Il lui permet de se nourrir et de s’apaiser. Il est donc tout à fait normal de proposer à l’enfant une tétine pour l’apaiser et pour combler ce réflexe naturel. Certains enfants mettront spontanément leur pouce à la bouche.

Les avantages du pouce

Le premier avantage est le réflexe de succion. En suçant son pouce, l’enfant se calme. Vous n’aurez pas à le lui imposer, l’enfant le portera lui-même à sa bouche. Certains enfants peuvent sucer deux doigts, d’autres le pouce, d’autres rien du tout.
Vous remarquerez cet effet bénéfique du pouce si votre enfant le suce lorsqu’il est fatigué par exemple.

Les inconvénients du pouce

Autant sucer le pouce est normal et naturel chez un nouveau-né, autant si ce geste se prolonge il nécessite l’intervention des parents.

Dans quels cas faut-il être vigilant ?

Vous devrez intervenir si votre enfant suce son pouce dans des circonstances ne relevant pas du réflexe de succion. Par exemple, si votre enfant suce son pouce à n’importe quel moment et pas uniquement lorsqu’il est fatigué. Dans ce cas, il faudra essayer de le lui retirer progressivement.

Quels sont les risques d’une succion prolongée du pouce ?

Si votre enfant suce son pouce trop longtemps, il pourra avoir des problèmes orthodontiques ainsi que des problèmes au palais. Au-delà de trois ans, votre enfant ne devrait plus sucer son pouce régulièrement, sous peine de déformer ses dents et son palais.

Que faire pour arrêter le pouce ?

Expliquez à votre enfant quels sont les risques pour sa dentition par exemple. Essayez d’espacer les moments de pouce dans la journée ou réservez-les pour des moments particuliers comme la sieste.

Qu’en est-il de la propreté ?

En effet, lorsque Bébé commence à se promener, ses petites mains se posent par terre, un peu partout. Bébé peut alors porter à sa bouche des bactéries en suçant son pouce.
Enfin, si votre enfant refuse catégoriquement d’arrêter de sucer son pouce, vous pourrez en parler avec son médecin. Il pourra alors détecter si votre enfant présente d’autres problèmes comme des angoisses ou des barrières psychologiques.

Les avantages de la tétine

Si le nouveau-né ne porte pas spontanément le pouce à sa bouche, vous pourrez lui proposer une tétine pour assouvir ce besoin naturel de succion.
Premièrement, la tétine, comme le pouce, apaise Bébé et l’aide notamment à s’endormir.
Ensuite, elle est plus facile à enlever, à la différence du pousse dont le sevrage peut s’avérer plus compliqué.
La tétine peut également soulager votre enfant pour des vaccins par exemple.
Des tétines de différents âges sont proposées afin de s’adapter au mieux à l’évolution de la bouche et du palais des enfants.
Enfin, plusieurs pays ont lancé des études sur la tétine comme facteur de prévention de la mort subite du nourrisson. Même si ce point n’est pas encore avéré, il faut se rappeler que le meilleur moyen pour éviter la mort subite du nourrisson est de le faire dormir sur le dos.

Les inconvénients de la tétine

Tout comme le pouce, l’utilisation prolongée de la tétine peut avoir des conséquences pour la santé de l’enfant.

La dépendance à la tétine peut retarder les premiers mots de l’enfant ou affecter son élocution.
La tétine ne doit pas être proposée avant le début de l’allaitement. Le risque serait alors que le nouveau-né ne veuille pas téter le sein de sa mère.
Tout comme le pouce, l’utilisation prolongée de la tétine peut engendrer des problèmes orthodontiques.
Enfin, il faut veiller à proposer à l’enfant une tétine de qualité. Une tétine trop vieille peut se fissurer, se casser et entraîner des problèmes de déglutition.

Pouce ou tétine, votre enfant pourra choisir lui-même ce qui lui convient le mieux. Utilisés pour se calmer ou pour répondre à un besoin naturel, le pouce et la tétine sont des compagnons habituels du nouveau-né. Le rôle des parents consiste à veiller à ce que l’usage de l’un comme de l’autre ne soit pas abusif et ne dépasse pas un certain âge.

Articles associés