N’hésitez pas à mettre votre bébé sur le ventre

La position sur le ventre apporte beaucoup à bébé. Dès ses premiers jours ou premières semaines et avant même qu’il ne se déplace, vous pouvez lui proposer des moments en position ventrale.

La position sur le ventre : à partir de quel âge ?

Mettre bébé sur le ventre peut lui être proposé très tôt : dès les premiers jours ou au cours des premières semaines de vie. Nous vous conseillons de lui faire découvrir cette nouvelle position, non pas en l’y mettant directement, mais plutôt en le plaçant sur le dos et le faisant rouler sur le côté puis sur le ventre. De cette manière, votre tout-petit découvre ses premiers mouvements et cela le rassure. Progressivement, il parviendra à se mettre dans cette position par lui-même. Cela peut cependant être plus difficile pour certains bébés s’ils ont une tête relativement lourde, souffrent de torticolis ou d’hyper ou d’hypo-tonicité. Vous pouvez alors l’accompagner aussi longtemps que nécessaire à se mettre dans cette position.

Les bénéfices de la position sur le ventre

La position ventrale apporte tout d’abord des bénéfices au niveau du développement physique des bébés. Allongé à plat ventre, bébé va chercher à relever sa tête, se redresser et s’appuyer sur ses coudes en poussant sur ses avant-bras et contractant ses muscles du dos, des bras et des épaules. Cette étape est essentielle dans le développement des fonctions motrices et dans l’acquisition du ramper, du quatre-pattes puis de la position assise. Les premiers temps, sa tête risque de balancer d’avant en arrière ; il travaille ses muscles pour la maintenir en position redressée.

La position ventrale contribue également à l’éveil des tout-petits. En redressant la tête et le regard, le bébé observe son environnement d’un point de vue horizontal, comme s’il était assis. En tournant la tête vers la droite et la gauche, il élargit son champ de vision.

Les transats et tapis avec portique peuvent être utilisés mais de façon modérée. Il est primordial pour le développement cognitif et moteur de l’enfant de varier ses positions régulièrement tout au long de la journée. Et la position ventrale est particulièrement bénéfique. Dans cette position, le bébé n’est pas en appui sur sa tête, ce qui permet de prévenir et d’éviter le syndrome de la « tête plate », qui correspond à l’aplatissement de l’arrière de la tête dû à une position sur le dos trop fréquente.

Combien de temps peut-on laisser bébé sur le ventre ?

Les premiers jours, on placera bébé sur le ventre pendant quelques secondes seulement. Cela peut se faire au moment du change par exemple, lorsque vous fermez les boutons de son pyjama. Puis progressivement, on peut le laisser de plus en plus longtemps. La position ventrale peut être proposée à chaque temps d’éveil, sur un tapis assez ferme posé au sol. En plaçant un ou deux jouets de chaque côté de bébé, vous l’inciterez également à tourner son regard à droite et à gauche, puis à chercher à les attraper. Avant tout, soyez à l’écoute de votre bébé ; il saura vous faire comprendre quand il en a eu assez et souhaite revenir sur le dos !

Tous les bébés aiment-ils être sur le ventre ?

Eh non ! Certains bébés n’apprécient pas cette position. Cela peut cependant évoluer et il est important de continuer à leur proposer d’être sur le ventre, même sur de très courtes durées. Cela renforcera leur musculature et progressivement ils seront de plus en plus à l’aise.

Pour favoriser les temps sur le ventre, vous pouvez par exemple placer un miroir en face de lui ; les bébés adorent s’observer ! Vous pouvez également vous allonger sur le ventre face lui, il cherchera à se redresser pour vous regarder. S’il n’arrive pas encore à relever la tête, placez une serviette roulée sous sa poitrine pour l’aider à se redresser. Autre technique, allongez bébé sur le ventre sur votre torse, en vous mettant à demi-allongé et en pensant à tourner sa tête régulièrement de chaque côté pour conserver toute sa souplesse.

D’autres bébés, à l’inverse, adorent cette position. Elle leur offre une grande liberté de mouvement, ils peuvent observer leur environnement, attraper un jouet, jouer avec leurs mains.

Notez cependant qu’un bébé devra toujours être allongé sur le dos pour les temps de sommeil.

Articles associés