Le premier voyage en avion de bébé

Bébé est arrivé depuis quelques semaines ou quelques mois et vous êtes sur le point de réserver vos premiers billets d’avion pour un voyage en famille. Découvrez nos astuces pour préparer et profiter au mieux de votre voyage.

Que ce soit pour partir pour vos premières vacances en famille ou rendre visite à vos proches pour présenter bébé, vous allez devoir prendre l’avion avec votre tout-petit. Cette expérience excitante peut aussi parfois être source de stress et il est important de s’y préparer au mieux.

La réservation

Selon que vous voyagez sur un vol long-courrier ou non, les services proposés par les compagnies aériennes peuvent varier.

Une carte d’identité est nécessaire, voire un passeport si vous voyagez en dehors de l’Union Européenne. Selon les compagnies, les enfants de moins de 2 ans peuvent voyager gratuitement sur les genoux du parent, seules les taxes d’aéroport sont facturées. D’autres compagnies octroient une réduction pouvant aller de 10 à 30% pour les enfants de moins de 2 ans.

Un bagage cabine par enfant peut être autorisé par certaines compagnies. De plus, dans la majorité des cas, vous pourrez transporter gratuitement deux articles de puéricultures qui iront dans la soute : une poussette, un siège-auto ou un lit parapluie par exemple. Certaines poussettes pliantes dont les dimensions ne dépassent pas celles d’un bagage cabine sont autorisées dans l’avion, les autres devront aller en soute. Dans tous les cas, nous vous conseillons de lire attentivement les règles propres à chaque compagnie aérienne.

Pour les vols long-courrier, certains avions sont équipés de nacelle ou lit pliant pour les bébés jusqu’à 10 ou 11kg. Pensez à le réserver à l’avance. Une place près du hublot peut être un moyen de divertir bébé lors du décollage et de l’atterrissage. Si possible, essayez également de privilégier une place à l’avant de l’avion, elles disposent généralement de plus d’espace.

A l’aéroport

Il est recommandé d’arriver suffisamment tôt à l’aéroport afin d’éviter tout stress et d’avoir le temps d’enregistrer vos bagages et articles de puériculture. Si bébé se déplace (quatre-pattes, marche…), assurez-vous de prévoir un temps de jeux avant l’embarquement. Laissez-le bouger et se dépenser au maximum avant de monter à bord. Certains aéroports sont équipés d’aires de jeux.

Prévoyez également du temps pour changer bébé avant l’embarquement – les tables à langer à bord des avions sont souvent très étroites. Habillez bébé avec une tenue confortable, facile à enlever et avec plusieurs couches fines pour pouvoir l’habiller ou le déshabiller facilement selon la température à l’intérieur de l’avion.

Si votre poussette est enregistrée pour aller en soute, équipez-vous d’un porte-bébé physiologique pour vous déplacer dans l’aéroport. Vous aurez les mains libres, et bébé pourra même y faire une sieste si besoin.

Dans l’avion

Si votre bébé voyage sur vos genoux, il sera attaché avec sa propre ceinture reliée à la vôtre. Installez-vous confortablement, dans une position qui vous permettra de faire boire bébé (au biberon ou au sein) au moment du décollage et de l’atterrissage. Cela permettra de déboucher ses oreilles mais aussi de le rassurer. Votre tout petit pourrait être impressionné par les bruits, les lumières, les personnes qui l’entoure. N’hésitez pas à l’allaiter ou le câliner souvent durant le vol.

Nous vous conseillons aussi de prévoir suffisamment de jeux, livres et activités afin d’occuper bébé pendant le voyage. Privilégiez des jeux peu bruyants : livres en tissu, hochets, objets à toucher. Vous pourrez aussi le promener dans les allées, aller à la rencontre des autres passagers ou le faire dormir dans le porte-bébé.

Si c’est l’heure de son repas, notez que les petits pots et biberons ne pourront être réchauffés qu’au bain-marie. Accordez donc suffisamment de temps pour cela. Un biberon isotherme peut sinon s’avérer très utile. Il est aussi recommandé de prévoir une dose de lait ou un repas d’avance, en cas de retard par exemple.

Enfin, pour les parents inquiets du regard des autres si bébé s’agite ou pleure à bord de l’avion, souvenez-vous que vous avez entièrement le droit de voyager avec votre bébé et que bien souvent les autres passagers compatissent et sont aussi parfois passés par là ! Détendez-vous et concentrez-vous sur réconforter et rassurer votre bébé. Il n’en sera que plus calme et le voyage sera plus agréable pour tout le monde !