Le Cododo : avantages et inconvénients

Pratiqué traditionnellement dans de nombreux pays, le Cododo consiste à dormir avec son enfant dans la même chambre, soit dans le même lit soit dans un lit séparé. Critiqué par certains, encouragé par d’autres, les avis sont partagés. Tour d’horizon de la question…

Qu’est-ce que le Cododo ?

Aussi appelé co-sleeping, le Cododo peut prendre différentes formes. Il peut s’agir de partager la chambre avec bébé, qui dort dans son berceau proche du lit parental, ou bien d’accoler un lit bébé au lit des parents (les « berceaux cododo » sont conçus spécifiquement pour cela), ou bien encore de faire dormir bébé dans le lit avec l’un ou les deux parents. Il arrive aussi que le jeune enfant débute sa nuit dans sa chambre, puis rejoigne ses parents au cours de la nuit, ou bien que le Cododo démarre dès l’endormissement.

En résumé, il existe autant de façons de pratiquer le Cododo qu’il existe de familles !

Les avantages du Cododo

Depuis une vingtaine d’années, on constate un retour de pratiques dites « naturelles » concernant la grossesse, l’accouchement ou le maternage. Le premier avantage du Cododo est de favoriser l’allaitement maternel. Grâce à la proximité avec son bébé, la maman répond plus facilement et plus rapidement à ses besoins, notamment en pouvant lui proposer une tétée à chaque signe d’éveil. Ainsi, elle met toutes les chances de son côté pour installer et sécuriser l’allaitement. De plus, souvent éprouvée physiquement, le Cododo permet à la maman de se reposer et maximiser son sommeil. Certaines études ont démontré que les parents qui pratiquent le Cododo seraient moins fatigués que les autres.

Un autre avantage du Cododo est la proximité avec les parents qui apportent au nourrisson toute la sécurité et la réassurance dont il a besoin. Le petit bébé, après avoir passé 9 mois au plus près de sa maman, se retrouve dans un nouvel environnement et il a besoin de sentir et entendre sa maman. Il apparaitrait également que le sommeil de bébé serait de meilleur qualité et que les risques de mort subite du nourrisson seraient réduits.

Les inconvénients du Cododo

Certains spécialistes décrient la pratique du Cododo dû aux dangers encourus. Ils mettent en avant le risque d’étouffement de l’enfant, que ce soit par l’un des parents durant sa phase de sommeil profond, ou par les draps, oreillers et couvertures présents dans le lit, si le nourrisson partage le lit parental. Il est donc impératif de suivre certaines mesures de sécurité (listées ci-dessous).

Certains parents qui ont expérimenté le Cododo constatent que leur sommeil est perturbé par tous les petits bruits que fait un nourrisson et ils se sentent plus fatigués. D’autres disent aussi que la présence de bébé dans la chambre parentale impacte leur vie intime et que la fusion mère-enfant est plus forte et la séparation plus difficile.

Les recommandations

Comme vous l’aurez constaté, les avis sur le Cododo sont très partagés. Les différentes études se contredisent notamment parce qu’elles confondent tout type de Cododo et ne permettent donc pas d’exclure les cas où les conditions de sécurité ne sont pas respectées. Elles ne prennent pas non plus en considération d’autres facteurs, comme l’alimentation.

En France, il est recommandé de pratiquer le Cododo durant les 6 premiers mois de vie de l’enfant, en suivant consciencieusement les règles citées ci-dessous. Que vous choisissiez de pratiquer le Cododo pendant 6 mois, plus longtemps ou pas du tout, c’est avant tout une décision très personnelle et le meilleur conseil est de choisir ce qui convient le mieux pour vous et votre famille.

Si vous décidez d’opter pour le Cododo, il est cependant impératif de suivre ces quelques règles liées :

  • Utilisez un matelas ferme et plat. Limitez le nombre d’oreillers à un par parent, de même pour les couvertures.
  • Assurez-vous que bébé ne puisse pas se retrouver coincé entre le lit et le mur, ou tomber du lit.
  • Mettez bébé dans une gigoteuse et non sous la couette, et maintenez la température de la pièce à 18°.
  • Aucun des parents ne doit avoir consommé de l’alcool, des médicaments ou toute autre substance.
  • Les hormones de l’allaitement rendent la mère consciente de son bébé, même pendant son sommeil. Ce n’est pas le cas du père. Si vous souhaitez faire dormir bébé entre les deux parents, le papa doit être davantage vigilant.
  • Ne laissez pas dormir bébé avec quelqu’un d’autre que ses parents, un autre enfant ou un animal.

Articles associés