Comment savoir lorsque Bébé a trop froid ou trop chaud ?

Vous êtes sans arrêt inquiet à l’idée que bébé ait trop froid ou trop chaud ? Lorsque vous voyez que les mains ou les pieds de votre petit sont froids, vous êtes dans tous vos états ?

Rassurez-vous, c’est tout à fait naturel d’avoir peur pour votre enfant. Mais, même si les extrémités de votre bébé sont froides, cela ne veut pas forcément dire qu’il ne va pas bien, qu’il est malade ou qu’il a de la fièvre. Voici quelques techniques pour savoir si votre bébé a en effet véritablement trop froid ou trop chaud :

Pour vous rendre compte de sa température, placez votre main sur la nuque de bébé

Beaucoup de parents ont tendance à toucher le front de leur bébé pour savoir s’il va bien et pour vérifier qu’il n’a ni trop froid, ni trop chaud. Mais, la partie frontale de ce corps si minuscule n’est pas forcément celle la plus significative. La nuque est bien plus révélatrice. Pour vous rendre compte de la température réelle du corps de votre enfant, oubliez donc son front et pensez plutôt à placer votre main contre sa nuque, voire déposez-la sur le haut de son dos, en n’hésitant pas à glisser légèrement vos doigts dans ses vêtements. Par moment, son front pourra en effet sembler froid, surtout lorsque vous êtes dehors, alors qu’en réalité, votre enfant a chaud dans ses épais vêtements.

Observez la couleur de ses lèvres

Lorsque la couleur des lèvres de votre enfant prend des teintes bleues, cela signifie qu’il a froid. La plupart du temps, cette situation arrive à la piscine, lorsque votre bébé est dans l’eau depuis un moment. Dans ces cas-là, si la couleur des lèvres de votre petit vire au bleu, n’attendez pas et sortez-le immédiatement de la piscine. Pensez alors à bien le sécher, pour pas qu’il ne tombe malade.

Autrement, si ses lèvres deviennent bleues à l’extérieur ou dans votre logement lorsque les températures sont basses, pensez à couvrir bébé et à veiller à ce qu’il reste bien au chaud. Il est très important de protéger votre enfant des coups de chaleur possibles et des rayons du soleil trop sévères pour son corps si frêle, mais il est tout aussi important de le préserver du froid à cause de la fragilité de sa peau.

Examinez son état global

Lorsque bébé a trop chaud, vous vous en apercevrez immédiatement. Il va aussitôt transpirer et la base de son cou va petit à petit devenir humide, à l’instar de ses vêtements, comme nous, adulte, lorsque nous transpirons. Vérifiez donc régulièrement sa nuque et le haut de son dos.

Et s’il est allongé dans son lit, vous vous en rendrez compte via l’état du matelas, lui aussi mouillé. Pensez donc aussitôt à changer les draps, ainsi que ses vêtements et à lui mettre quelque chose de plus léger, afin qu’il ne prenne pas un coup de chaud.

Prenez sa température

La peau du visage de votre bébé devient légèrement rouge, des gouttes de sueur perlent sur son front et votre bout de chou commence à beaucoup transpirer. Votre réaction immédiate est de penser que votre enfant a trop chaud. Assurez-vous alors qu’il ne fait pas de fièvre. Pour le savoir, rien de plus simple, prenez sa température à l’aide d’un thermomètre adapté. Mais si vous n’avez pas de thermomètre à disposition, vous pouvez toutefois comparer la température de son front avec celle du vôtre. Touchez d’abord votre front, puis posez votre main sur le sien pour vous rendre compte de sa température réelle. Si vous pensez que son front est plus chaud que le vôtre, n’hésitez pas à dénicher un thermomètre pour prendre correctement sa température ou à l’emmener chez le médecin.

Pour un enfant, il est conseillé d’utiliser un thermomètre rectal, de préférence électronique. Les thermomètres à positionner dans les oreilles sont bien moins efficaces et peu fiables. Sachez toutefois que la température normale d’un bébé doit se situer entre 36.5 et 37.5°. Si sa température est bien plus élevée, foncez aux urgences ! Inutile en effet d’attendre trop longtemps que la fièvre augmente.

Assurez-vous que votre enfant n’ait ni trop froid, ni trop chaud

Le mieux à faire est alors de le vêtir de la même façon que vous, en ajoutant une couche de plus, car sa peau est en effet plus fine que la vôtre et moins mature.

Vous êtes en hiver, pensez au body, au sous-pull, au pull et au blouson. Veillez également à protéger sa tête, son cou et ses extrémités correctement.

Vous êtes en été, pensez aux vêtements légers, un pyjama d’une matière moins épaisse, un body à manches courtes ou un short avec un tee-shirt.

Et voilà, vous êtes désormais parés pour vérifier correctement l’état de votre bébé !

Articles associés