Allaitement – Prise du sein

Une bonne prise au sein est la garantie d’un allaitement agréable et efficace. D’abord parce que votre bébé prendra tout le lait dont il a besoin sans se fatiguer ou s’énerver. Mais aussi parce que cela vous garantira de ne sentir aucune douleur ni pendant ni après la tétée. En effet, la règle d’or de l’allaitement est qu’il ne doit jamais être douloureux.

Dès la première tétée

Votre bébé vient tout juste de sortir de votre ventre et il est là contre vous. Dès les deux premières heures de vie en cas d’accouchement par voie basse, votre bébé devrait prendre le sein. Une fois remis de l’effort intense de la poussée et de l’expulsion, votre bébé et vous, vous pouvez envisager une tétée.
Laissez simplement le ventre de bébé contre votre ventre, sa tête un peu en dessous de votre poitrine. Peut-être viendra-t-il naturellement saisir votre mamelon. Si ce n’est pas le cas, offrez-lui délicatement votre téton. Dans tous les cas, vous pouvez suivre les conseils dispensés ci-dessous pour vous assurer de sa bonne prise du sein lors de cette première tétée et des suivantes.

Position du corps et de la tête de bébé

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas seulement la position de la bouche de bébé qui est importante. Lisez l’article « Allaiter, comment prendre les bonnes positions » pour savoir comment vous positionner. Ensuite, pour assurer une mise au sein optimale, veillez à ce que tout son corps soit plaqué contre vous. Sa tête, ses épaules et son corps doivent être alignés. Sa tête doit être légèrement vers l’arrière. Elle ne doit pas être inclinée, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas toucher l’oreille. Vous pouvez soutenir votre sein par en dessous.

Rapprocher bébé du sein

C’est bien la bouche de bébé qui doit s’approcher du sein et non l’inverse, car la position serait trop inconfortable pour vous. Rapprochez donc sa tête de votre mamelon. Il ouvrira de lui-mêmespontanément la bouche par réflexe. Avec vos doigts sur le sein à distance du mamelon, n’hésitez pas à orienter le téton au mieux pour que votre bébé arrive à l’attraper. S’il n’ouvre pas la bouche, exprimez un peu de lait pour l’appâter en pressant délicatement votre sein. Effet immédiat !

Saisir correctement le sein

Une fois que votre bébé a le sein en bouche, il faut s’assurer qu’il soit bien positionné. Il ne doit surtout pas vous mordiller. Le problème le plus fréquent est qu’il n’ouvre pas assez la bouche. Pour cela, la lèvre inférieure de bébé doit être la plus éloignée possible du mamelon. Il doit ouvrir le plus possible la bouche. Ses lèvres ne doivent pas être pincées mais les plus éloignées possible l’une de l’autre.

Faire ouvrir grand la bouche à bébé

Vous l’aurez compris, la clé pour réussir une bonne mise au sein est que bébé ouvre suffisamment la bouche. Si vous remarquez que la bouche n’est pas assez ouverte, enlevez le du sein. Pour cela, glissez simplement un doigt entre sa bouche et votre sein doucement. Cela permettra d’ôter l’effet ventouse et donc ne déclenchera pas de douleur. Recommencez ensuite la mise au sein. Vous verrez qu’à force de répétition, il finira par bien prendre en bouche le sein.

Savoir si bébé est bien positionné

Pour savoir si bébé est bien positionné, c’est très simple. Il y a deux critères fondamentaux. D’abord, vous ne devez pas avoir mal. Ensuite, votre bébé ne doit pas “tétouiller” le sein mais bien téter efficacement et vigoureusement. Pour s’assurer de cela, il faut que vous le sentiez et entendiez déglutir à chaque succion en début de tétée, puis toutes les 3 à 5 succions en fin de tétée. Sinon, c’est qu’il “tétouille”. On l’entend facilement avaler le lait. En cas d’environnement bruyant, observez simplement sa gorge, vous le verrez déglutir.

Se faire aider pour l’installation

Les premiers jours, vous aurez peut-être besoin d’aide. N’hésitez pas à en demander à tout professionnel de santé : auxiliaire de puériculture, sage-femme, infirmière, pédiatre. Parfois, vous recevrez des conseils contradictoires. Toutes les mères en ont fait l’expérience. Ce n’est pas grave, testez les différents conseils, et gardez ce qui semble le mieux marcher pour vous. La seule chose certaine est que vous ne devez pas avoir mal. Si c’est le cas, insistez pour qu’on vous montre mieux comment faire. Vous pouvez aussi prendre des antalgiques pour vous soulager en attendant que la cause de la douleur, la mauvaise prise du sein, soit traitée.

Articles associés