Allaitement – Allaiter un bébé prématuré

Un bébé nait prématuré lorsqu'il naît avant 37 semaines d'aménorrhées (SA). Ces bébés ne sont en général pas en mesure de téter correctement au sein à la naissance, mais l'allaitement au sein reste tout de même possible. Voilà tout ce qu'il faut savoir sur l'allaitement d'un bébé prématuré.

Peut-on allaiter un bébé prématuré ?

Il est tout à fait possible d’allaiter un bébé né prématurément, et ce quelle que soit sa prématurité. Plus il nait prématurément, plus vous devrez tirer votre lait longtemps avant que bébé tête au sein. Mais il pourra tout de même être nourri par une sonde, puis par un biberon, avec votre lait.

Avant 28 SA

Bébé est trop immature pour téter. Il sera nourrit pas une sonde passant par son ventre. Il sera nécessaire de tirer votre lait au tire-lait électrique ou manuel environ toutes les 3 heures. Le lait recueillit servira pour votre bébé ou pour d’autres bébés allaités.

28 SA

Il faudra également tirer votre lait. Certains bébés peuvent cependant lécher un peu de lait maternel, même si bien sûr l’alimentation devra être complétée.

30 SA

Quelques bébés arrivent à téter un tout petit peu au sein. Les tétées ne sont pas assez nutritives à ce stade car la succion n’est pas encore assez maîtrisée, il faudra donc également tirer votre lait.

32 SA

Certains bébés arrivent à faire une tétée complète à cet âge gestationnel. Dans tous les cas, vous devrez tout de même tirer votre lait pour assurer un apport suffisant à bébé.

35 SA

C’est le stade de la prématurité où il est possible de faire téter bébé exclusivement au sein. Certains bébés n’y arriveront cependant pas, et il faudra donc tirer votre lait. Si vous en tirez suffisamment, bébé pourra être nourrit exclusivement avec. D’abord par une sonde passant par son nez, puis par un biberon, et enfin au sein.

37 SA

Bébé n’est pas prématuré et tête le plus souvent facilement exclusivement au sein.

Pourquoi allaiter un bébé prématuré ?

Le lait maternel contient de substances qu’il est très difficile de fabriquer de manière artificielle. Il se digère plus facilement, est plus riche en anticorps, ses protéines s’assimilent plus facilement et il contient des enzymes spécifiques permettant l’accumulation des graisses.

Des études comparatives menées durant les dernières décennies ont montré qu’à court et long terme, les bébés prématurés alimentés partiellement par du lait maternel se portaient mieux sur un certain nombre d’indicateurs. Selon le stade de la prématurité, des compléments avec du lait artificiel ou des vitamines et minéraux seront nécessaires.

D’autre part, le peau à peau et le portage garantis par la tétée au sein dès que cela est possible sont aussi positifs pour bébé. La fréquence et l’intensité des pleurs est diminuée chez les bébés beaucoup portés, et le peau à peau permet à bébé de mieux réguler sa température.

Quelles sont les particularités ?

Le plus souvent, il vous faudra tirer votre lait au sein pour nourrir votre bébé prématuré. En général, ce sont les tire-laits électriques à double pompage qui sont les plus efficaces pour assurer ces tirages. Ils sont prêtés par l’hôpital, ou loués en pharmacie sous prescription.

Il faut en général tirer toutes les 3 heures, une vingtaine de minute par sein (donc 40 minutes en cas de tire-lait simple pompage). Des conditions de propreté et de stérilisation sont à respecter selon le terme de bébé et les protocoles hospitaliers ; les équipes médicales et paramédicales sauront vous informer.

Ensuite, dès que bébé gagne en maturité, l’équipe soignante vous proposera d’essayer de le mettre au sein régulièrement. Aux alentours des 35 SA, bébé devrait arriver à prendre le sein, même si les tétées ne sont pas encore assez nutritives.

Au fil des semaines, bébé sera sevré des sondes et des biberons et arrivera en général à prendre exclusivement le sein. La condition est d’avoir assez stimulé les seins durant tout la période depuis l’accouchement. C’est-à-dire environ toutes les 3 heures, jour et nuit.

Par qui se faire aider ?

Il est indispensable de se faire aider. En général, les équipes des grands hôpitaux où sont accueillis les bébés prématurés sont formées à l’allaitement du bébé prématuré. En cas de difficultés, il est cependant possible de faire appel à d’autres interlocuteurs. À cet effet, la lecheleague, association internationale d’aide à l’allaitement, saura vous renvoyer vers des interlocuteurs compétents dans votre région.

Articles associés