Aide pour les jumeaux

Être parents de jumeaux est une expérience unique à vivre, qui peut devenir très vite éprouvante, même si l’on a coutume de dire que c’est du bonheur en double. En cas de naissance multiple, on peut solliciter l’aide de la famille et des proches, ou encore celle de diverses associations, présentes sur le terrain, dans des structures organisées, autant que chez vous, au besoin.

Parents de jumeaux, ça s’apprend

On apprend à devenir parent, on apprend d’autant plus à devenir parent de jumeaux. On peut dire que le travail est double, sans exagérer la métaphore. La meilleure façon d’apprendre ce rôle enrichissant, mais tellement difficile au début, est de jouer la carte du partage d’expériences. Les autres parents de jumeaux sont les plus à même de pouvoir vous donner de précieux conseils et vous rassurer quant à votre facilité d’apprendre ce rôle si important. Une association des plus répandues dans ce cadre est la Fédération Jumeaux et Plus. À elle seule, elle regroupe 83 groupements départementaux. Parmi ses prérogatives : apporter un soutien moral, ainsi qu’un soutien financier aux parents d’enfants multiples.

Une action militante

Au sein de cette grande association, on cherche à informer évidemment les futurs parents, afin qu’ils ne soient pas pris au dépourvu, ainsi que les parents qui se retrouvent assez vite dépassés par les événements (principalement la fatigue du rythme des bébés, qui font souvent assez tard leur nuit à cause de leur plus petit poids, ou qui ne se réveillent pas en même temps, le rythme des lessives, des bains etc). Mais on informe également les différentes personnes concernées autour de ces familles, afin de leur expliquer la complexité de cette vie de famille un peu différente. Dans cette liste, figurent notamment les médecins, les assistantes maternelles et autres métiers tournant autour de ces familles quelque peu démunies parfois. Il s’agit de mieux accompagner les parents en termes de moyens de garde, de droits de congés parentaux, et dans plusieurs autres domaines que sont la santé, l’éducation et le rythme de l’enfant. Des forums sont organisés sur des sujets bien précis, dans lesquels les parents posent des questions et obtiennent des réponses concrètes. Que ce soit de la part d’autres parents, ou de professionnels et associations.

Une association de parents pour les parents

Les échanges sont primordiaux dans cette association, et dans toutes celles du même type, surtout entre parents. Des rencontres ont lieu, avec interactions, conseils, comparaisons d’expériences. On aide principalement les parents à comprendre la croissance de leurs enfants, leur rythme naturel, et on les aiguille sur des sujets précis et épineux, comme l’allaitement par exemple. Il existe des rencontres goûters lorsque les bambins ont grandi, afin qu’ils continuent à se voir, et grandir ensemble. Les plus grands peuvent apporter leur expérience aux plus petits, les plus anciens parents aux plus jeunes. Et leur rendre quelques services. Pensez également aux réseaux sociaux. Par exemple, un site comme Facebook regorge de pages d’aides pour les familles à naissances multiples. Elles sont souvent créées par des particuliers, ne sont pas spécialement des associations, mais des réunions de parents solidaires habitant la même région.

On n’hésite pas à économiser

Sur ce point, il faut absolument miser sur les échanges, les prêts, voire les locations. Une poussette multiple est un gros investissement. Afin qu’elle soit maniable à souhait, elle doit être légère, pliable facilement, en des matières faciles d’entretien. Et lorsque l’on réunit tous ces points, la facture monte très vite ! Il en va de même pour tous les autres matériels dont vous avez besoin (sièges auto, lits etc), sans oublier que vous achetez forcément le double de vêtements ! Bourses d’associations, petites annonces en tous genres sont à votre disposition !

Le congé maternité de jumeaux

Pour un enfant, la durée du congé maternité est de 16 semaines. Elle passe à 34 semaines pour des jumeaux, et à 46 semaines pour des triplés. Quant au congé de paternité, il passe de 11 à 18 jours. Ces jours supplémentaires sont très utiles pour l’organisation à la maison, dès la sortie de la maternité. Et vous verrez qu’ils seront bien remplis ! Renseignez-vous également sur les aides dont vous pouvez bénéficier grâce à la Caisse d’Allocations Familiales : salaires et charges pour une aide à domicile notamment et, ce, dès la sortie de la maternité. La CAF vous permet de télécharger un guide sur vos droits de jeunes parents, et peut également vous proposer automatiquement des aides selon votre cas.

Articles associés